Fissions, Romain Verger (Le Vampire Actif)


Fissions_RVQuel plaisir de retrouver l’univers si particulier de Romain Verger ! Après ses Forêts noires qui m’avaient envoûtée, voici Fissions, à la couverture orageuse laissant tomber la foudre, roman qui pour être plus troublant, escarpé et âpre que son prédécesseur – au sens de marquer les esprits – n’en est pas moins poétique, ni délectablement littéraire.

De l’histoire en elle-même, je ne vous en dirai que peu pour vous laisser la découvrir par vous-même. le cauchemar - FüssliUn jeune homme, une nuit de noces, une emprise, la montagne, le brouillard, un train, un bouc sacrifié, une chute, un aveuglement, un internement, des sorcières, des ogres, la jalousie, la séduction, l’obsession et l’angoisse, la folie, le refus d’abandon, un cri sans fin…

Caspar David Friedrich - Morgennebel im GebirgeL’univers déployé dans ce roman – onirique, éthéré, fuligineux – m’évoque tout à la fois Füssli et son Cauchemar ou sa Folie de Kate, Stuck et son baiser qui tue, les monstres aux bouches caverneuses de Goya ou les paysages de Friedrich, sublimes et grandioses, écrasant l’homme de leur beauté si simple qu’elle en devient lourdement mystérieuse et source d’inquiétude et de menaces…

Mais peut-être est-ce justement parce que Fissions entre merveilleusement en résonance intime avec ce romantisme noir et lyrique à l’honneur cette saison dans les musées parisiens… El_Lazarillo_de_Tormes_de_Goya
Quoiqu’il en soit, mon imaginaire sera hanté longtemps par les visions nées des variations littéraires de ce roman autour de la bouche par laquelle nous nous nous nourrissons, nous nous exprimons, nous nous aimons ; cette «gueule minérale», cette «gorge déployée», parfois «dévolue aux baisers» ou qui «n’échappe pas à la becquée», qui se fait tantôt gouffre béant et noir, antre sans fond et strident, rictus figé ou fente serpentine, machine à broyer et à ruminer, porte ouverte à l’écoeurement ou fruit rouge du péché, entrebâillement horrifique vers l’enfer…

La Folie de Kate - Füssli Le rêve de l’individu est au coeur de l’imagination mais Fissions nous rappelle que le cauchemar est aux mains de l’inconscient collectif. Eros et Thanatos luttent dans un corps à corps acharné, décharné et sans merci, condamnés pour l’éternité à libérer leurs pulsions indomptables par jets saccadés et puissants, ouvrant dans la croûte aride de l’âme humaine de longues failles rougeoyantes.

1895_Franz_von_Stuck_le_Baiser_du_Sphinx_the_Kiss_of_the_SphinxRomain Verger a le don de cette plume si fascinante qui fouille au tréfonds du bizarre et de l’organique, reconvoque brillamment les archétypes des contes et mythes délaissés, réactive des sensations primitives refoulées, renoue le dialogue avec l’invisible de nos mémoires ancestrales, les terreurs nocturnes, les frayeurs de la disparition, l’angoisse de la dissolution, l’effroi de la perte des sens et de la raison. Quoi de plus orgasmique alors après la faillite cuisante d’une envie de fusion qu’une tentative de fission, l’absorption d’un corps étranger entraînant une projection infinie de particules de soi en offrande cosmique, le tout dans une explosion fabuleusement libératrice mais prodigieusement destructrice…

« J’ai pris de cette offrande pour ce qu’elle était : un peu de toi qui m’a visité tout à l’heure et je t’en suis reconnaissant. Sois patient et savoure. Tu t’ouvriras bientôt comme une huître dont on sectionne le muscle et tu sentiras l’univers se déployer sous nos doigts généreux. Tes sources cèderont, le temps ruissellera jusqu’aux boues pélagiques, nous remonterons tes naissances de nos mains fouisseuses et nous rajeunirons en toi dans la nuit génésiaque, là où gazouille et fermente la vie ouverte à tous les spectres. »

fussli_die_drei_hexen

 

Merci à l’auteur pour sa discrète attention et au Vampire pour ses choix audacieux

Fissions, de Romain Verger, mai 2013, Le Vampire Actif éditions, collection Les Séditions, 138 pages
ISBN : 9782917094099 / 12,50 €

Et si vous jetiez un oeil sur...