Touriste, Julien Blanc-Gras (Au diable Vauvert)


Touriste, sans être d’un niveau informatif très élevé pour une catégorie «documents»1 –  d’ailleurs l’éditeur diabolique le présente comme un roman -, reste malgré tout une lecture plutôt agréable.

Un peu sous forme de diaporamas, non pas d’images, mais de saynètes souvent humoristiques, l’auteur nous fait part de ses impressions de voyages, ses relations avec des éphémères compagnons de route, ses rencontres parfois insolites, le tout dans un état d’esprit d’ouverture et de curiosité enthousiasmant.

Ce petit tour de planète succinct mais enlevé est en fait revigorant. Le témoignage d’un authentique «citoyen du monde» à l’appétit d’exotisme avide, au regard acéré sur les différentes sociétés et cultures qu’il approche et à la bienveillance naturelle vis à vis de l’étranger est une bouffée d’oxygène dans un monde parfois trop frileux et replié sur lui-même.

Sans être une voyageuse aussi compulsive que lui, j’ai pu toutefois constater la sagacité et la justesse de son trait dans les descriptions des pays que j’ai également eu la chance de visiter en «touriste». Ses cartes postales recèlent une dimension beaucoup plus profonde que leur aspect léger et pittoresque ne laisse augurer de prime abord.

Une invitation au voyage attrayante et vivifiante !

Ce livre fait partie de la sélection du prix des lectrices de Elle 2012, catégorie document1.

Touriste, de Julien Blanc-Gras, mai 2011, Au diable Vauvert éditions, 260 pages

ISBN : 9782846262958 / 17 €

Et si vous jetiez un oeil sur...



Commentaires

il me tente bien en tout cas…

posté par flou le 07.04.12 à 9 h 48 min

A tenter…

posté par La Ruelle bleue le 13.04.12 à 20 h 05 min

[...] Touriste, Julien Blanc-Gras (Au diable Vauvert) [...]

posté par La Ruelle bleue : blog littéraire le 03.06.12 à 15 h 37 min
Les commentaires ne sont pas activés