Vous êtes dans les archives de Littérature scandinave

Rechercher ailleurs ?

← Revenir à l'accueil

Les quatre diables, Herman Bang (Phébus / Libretto) thumbnail image

Les quatre diables, Herman Bang (Phébus / Libretto)

C'est beau, c'est calme, c'est serein... Mais le charme va être fatalement rompu. Si vous aimez Zweig, il y a des chances que vous appréciez également cette nouvelle danoise de la fin du XIXème siècle, tout en délicatesse et finesse psychologique...

Lauréats 2012 du Grand Prix des Lectrices ELLE thumbnail image

Lauréats 2012 du Grand Prix des Lectrices ELLE

...

Ce qu’il faut expier, Olle Lönnaeus (Liana Levi) thumbnail image

Ce qu’il faut expier, Olle Lönnaeus (Liana Levi)

« Ce qu'il faut expier » ou comment conjuguer habilement littérature policière et pamphlet social effrontément ciblé...

Les oreilles de Buster, Maria Ernestam (Gaïa) thumbnail image

Les oreilles de Buster, Maria Ernestam (Gaïa)

Entre misanthropie généreuse et humanisme grinçant, un très beau récit où il est question de roses, de racines et d'amour...

Masterclass et autres nouvelles suédoises, collectif (Stock La Cosmopolite) thumbnail image

Masterclass et autres nouvelles suédoises, collectif (Stock La Cosmopolite)

Recueil de 17 nouvelles de jeunes auteurs suédois contemporains encore absents des tables de nos librairies, peut-être plus pour longtemps... Un avant-goût prometteur de ce qui nous attend si les éditeurs sautent le pas !

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson (Presses de la cité) thumbnail image

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson (Presses de la cité)

Ce petit vieux suédois débonnaire et optimiste, c’est le François Perrin scandinave, le François Pignon champion toute catégorie… De tribulations rocambolesques en zizanie involontaire, il est increvable !

Cent ans, Herbjørg Wassmo (Gaïa) thumbnail image

Cent ans, Herbjørg Wassmo (Gaïa)

Herbjørg Wassmo met en scène sa propre famille et son pays natal de façon magistrale. Entre pudeur et sincérité, authenticité et imagination, un hommage émouvant aux femmes ainsi qu'aux terres sauvages de l’Europe septentrionale domptées par des âmes courageuses et vaillantes à l’abnégation et au dévouement remarquables.

Le sang des pierres, Johan Theorin (Albin Michel) thumbnail image

Le sang des pierres, Johan Theorin (Albin Michel)

Une terre isolée entre ciel et mer, suspendue entre vent léger et profondeur minérale, hésitant entre hostilité et bienveillance. Un roman d’ambiance aux intrigues noires, aux lourds secrets et à la pudeur boréale. Une histoire à plusieurs voix marquée par le folklore merveilleux si souvent présent dans la littérature nordique.

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, de Stig Dagerman (trad. Philippe Bouquet, éd. Actes Sud) thumbnail image

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, de Stig Dagerman (trad. Philippe Bouquet, éd. Actes Sud)

Stig Dagerman, jeune homme idéaliste tourmenté, très certainement hypersensible et d'une acuité impressionnante livre ses considérations sur la liberté de l'homme, l'emprise du désespoir, la difficulté de vivre, le salut de la création. Bouleversant.

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab