Indexé altérité

← Revenir à l'accueil

C’est de l’eau, de David Foster Wallace (trad. Charles Recoursé, éd. Au diable Vauvert) thumbnail image

C’est de l’eau, de David Foster Wallace (trad. Charles Recoursé, éd. Au diable Vauvert)

Un peu d’humilité et de compassion distillées par David Foster Wallace dans ce monde de brutes. En quelques mots et quelques images, il nous invite à sortir de notre égocentrisme arrogant et à nous ouvrir aux autres, rendant ainsi notre vie plus douce et celle d’autrui moins pénible.

L’éternité n’est pas si longue, de Fanny Chiarello (éd. de l’Olivier) thumbnail image

L’éternité n’est pas si longue, de Fanny Chiarello (éd. de l’Olivier)

« La plupart des gens qui m’entourent me considèrent comme une miraculée mais depuis mon coma, il y a pourtant presque deux ans maintenant, seule la quête d’une vérité supérieure est capable de m’enthousiasmer… »

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, de Stig Dagerman (trad. Philippe Bouquet, éd. Actes Sud) thumbnail image

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, de Stig Dagerman (trad. Philippe Bouquet, éd. Actes Sud)

Stig Dagerman, jeune homme idéaliste tourmenté, très certainement hypersensible et d'une acuité impressionnante livre ses considérations sur la liberté de l'homme, l'emprise du désespoir, la difficulté de vivre, le salut de la création. Bouleversant.

Un village sans histoires, de Charles Lewinsky (trad. Léa Marcou, éd. Grasset) thumbnail image

Un village sans histoires, de Charles Lewinsky (trad. Léa Marcou, éd. Grasset)

Lors d'un récent cercle de lecture auquel je participais fut avantageusement présenté "Melnitz", de Charles Lewinsky, saga d'une famille juive en Suisse. Quelques jours plus tard en librairie, je ...

Hors champ, de Sylvie Germain (éd. Albin Michel) thumbnail image

Hors champ, de Sylvie Germain (éd. Albin Michel)

Qu’êtes vous sans le regard et l’écho des autres ? Et quel serait votre degré de frustration à vous sentir seul et inutile, à voir sans être vu, confronté au vide et à la vacuité de votre existence ? La disparition, l’oubli, n’est-ce pas le prélude à la mort ?

articles postérieurs →

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab