Indexé amitié

← Revenir à l'accueil

Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel (Buchet Chastel) thumbnail image

Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel (Buchet Chastel)

Jean-Philippe Blondel déploie encore une fois son talent d'écriture dans un roman autobiographique tout en grâce et émotions.

Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (Galaade) thumbnail image

Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (Galaade)

Evocation fabuleuse de la vulnérabilité de l'adolescence, du deuil et des fêlures existentielles. Inspiré d'une légende des Caraïbes, ce récit onirique et poétique est un grand coup de coeur...

Stoneheart, tome 1, Charlie Fletcher (Hachette Jeunesse) thumbnail image

Stoneheart, tome 1, Charlie Fletcher (Hachette Jeunesse)

Deuxième contribution d'Etoile Filante au blog !

Les enfants du dragon, Pearl Buck (Omnibus) thumbnail image

Les enfants du dragon, Pearl Buck (Omnibus)

Pearl Buck n'a décidément pas son pareil pour nous ouvrir les portes de la Chine du début du XXème siècle. Une lecture douce, délicate, sensible qui nous permet d'aborder des facettes d'un peuple et l'histoire d'un pays lointain.

Le cercle des huit, de Daniel Handler alias Lemony Snicket  (trad. de Clément Baude, Galaade éd.) thumbnail image

Le cercle des huit, de Daniel Handler alias Lemony Snicket (trad. de Clément Baude, Galaade éd.)

La désastreuse aventure de Flannery Culp dans l'univers dézingué des ados de la Côte ouest américaine, « …poussés jusqu’à (leurs) limites scolaires, athlétiques et sociales ! ». Une lecture trépidante et drôle qui finit par vous crisper les mâchoires et vous faire grincer des dents…

Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena (trad. Bernard Kreiss, éd. Anne Carrière) thumbnail image

Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena (trad. Bernard Kreiss, éd. Anne Carrière)

Comme dans le mythe égyptien, une jeune femme nommée Isis recherche et collecte des fragments de vérité épars, des éclats de vie morcelée. De vagues réminiscences fantasmagoriques en chroniques intimes avérées, l’ombre diffuse d’un passé filandreux laisse peu à peu place à une histoire familiale reconstituée.

L’éternité n’est pas si longue, de Fanny Chiarello (éd. de l’Olivier) thumbnail image

L’éternité n’est pas si longue, de Fanny Chiarello (éd. de l’Olivier)

« La plupart des gens qui m’entourent me considèrent comme une miraculée mais depuis mon coma, il y a pourtant presque deux ans maintenant, seule la quête d’une vérité supérieure est capable de m’enthousiasmer… »

L’enfant perdu, de John Art (trad. Sabine Boulongne, éd. JC Lattès) thumbnail image

L’enfant perdu, de John Art (trad. Sabine Boulongne, éd. JC Lattès)

A travers une trame policière sans prétention retentit l’histoire d’enfants grandis trop vite, confrontés à des situations qui les condamnent à la désillusion, à des violences qui les obligent à acquérir une dureté de tempérament, un dessèchement des sentiments. Mais c’est aussi un roman sur l’amitié.

Sur la route (le rouleau original), de Jack Kerouac (trad. Josée Kamoun, éd. Gallimard, coll. Du monde entier) thumbnail image

Sur la route (le rouleau original), de Jack Kerouac (trad. Josée Kamoun, éd. Gallimard, coll. Du monde entier)

Kerouac, nouvel « homme aux semelles de vent », traverse les Etats-Unis avec une poignée de dollars en poche. Il erre de ville en ville à la rencontre de nouvelles amitiés, de nouvelles amours, à la recherche d’un idéal qu’il poursuit sans l’atteindre ni savoir ce qu’il est au juste.

Oscar Pill, la révélation des Médicus, d’Eli Anderson (Albin Michel) thumbnail image

Oscar Pill, la révélation des Médicus, d’Eli Anderson (Albin Michel)

Un thriller original pour jeunes ados, avec pour trame un voyage initiatique à l'intérieur du corps humain. Ce premier volume ne laissera sûrement pas le jeune lecteur indifférent.

Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey ) thumbnail image

Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey )

Pennsylvanie, 1974 : traumatisme de la guerre du Viet-Nam, scandale du Watergate, luttes pour les droits civiques. C’est dans cette Amérique bousculée et en pleine mutation que deux jeunes filles de 18 ans partagent la même chambre au Schuyler College.

articles postérieurs →

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab