Indexé Coup de coeur

← Revenir à l'accueil

Les proies, Thomas Cullinan (Passage du Nord-Ouest) thumbnail image

Les proies, Thomas Cullinan (Passage du Nord-Ouest)

Huis-clos sulfureux sur fond de Guerre de Sécession... Un soldat blessé est introduit dans un pensionnat de jeunes filles. Le dénouement supplante en barbarie la bataille de la Wilderness près de cette maison où se noue un drame dont les victimes ne sont pas forcément celles qu'on croit...

Fissions, Romain Verger (Le Vampire Actif) thumbnail image

Fissions, Romain Verger (Le Vampire Actif)

Le ciel s'obscurcit, l'orage gronde, la foudre menace... L'homme et ses frayeurs, l'âme et ses terreurs, le cauchemar de la bouche... Bienvenue dans l'univers onirique, poétique, éthéré et fuligineux de Romain Verger.

La singulière tristesse du gâteau au citron, Aimee Bender (L’Olivier) thumbnail image

La singulière tristesse du gâteau au citron, Aimee Bender (L’Olivier)

Comment, à la sortie de l'âge tendre, on arrive à composer avec qui l'on est et ce que l'on est... Très jolie variation sur le thème de la quête d'identité.

Maine, J. Courtney Sullivan (Rue Fromentin) thumbnail image

Maine, J. Courtney Sullivan (Rue Fromentin)

Deuxième roman réussi pour J. Courtney Sullivan, toujours sur le thème des femmes, cette fois vu sous l'angle de la famille.

Nano lectures, Barbara Bibs (Editions Anne d’Hercourt) thumbnail image

Nano lectures, Barbara Bibs (Editions Anne d’Hercourt)

Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, rêvé le miracle d'une prose poétique, musicale sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience? Baudelaire

Je nagerai jusqu’aux premiers rapides, Jean-Laurent Poli (LC éditions) thumbnail image

Je nagerai jusqu’aux premiers rapides, Jean-Laurent Poli (LC éditions)

Un homme cobaye remonte à contre-courant le flot tumultueux de l'existence, en prise avec la souffrance, la vieillesse, la maladie et la mort... Mais arrivé aux premiers rapides, "un poignet invisible (le remet) dans le sens de la vie".

Wilderness, Lance Weller (Gallmeister) thumbnail image

Wilderness, Lance Weller (Gallmeister)

La fin de vie d'un homme en quête de consolation et de rédemption quelque part entre l'Oregon et l'Etat de Washington, entre mer et montagne. Un récit poignant façonné par le mythe américain et l'histoire de ce pays, avec cette question lancinante en fil rouge : l'homme peut-il être bon ...

Le roman du mariage, de Jeffrey Eugenides (L’Olivier) thumbnail image

Le roman du mariage, de Jeffrey Eugenides (L’Olivier)

Le retour d'Eugenides, enfin... Que du bonheur !

Vert-de-gris, Philip Kerr (Le Masque) thumbnail image

Vert-de-gris, Philip Kerr (Le Masque)

7ème volet de la vie de Bernie Gunther, flic sous la République de Weimar et anguille sous le Troisième Reich. Kerr lève le voile sur l'implication dans les SS de notre anti-héros. Un opus noir, très noir et un Bernie misanthrope et désabusé...

Sombre dimanche, Alice Zeniter (Albin Michel) thumbnail image

Sombre dimanche, Alice Zeniter (Albin Michel)

L'histoire d'une famille en Hongrie, du temps du rideau de fer aux années 90. Mélancolique et attachant.

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel) thumbnail image

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)

Un très grand coup de coeur !

Kafka suite, Laurent Jouannaud (Pascal Galodé éditeurs) thumbnail image

Kafka suite, Laurent Jouannaud (Pascal Galodé éditeurs)

Et si Kafka n'était pas mort dans la fleur de l'âge en 1924 dans un sanatorium autrichien ? Et s'il avait vécu jusqu'en 1946 ? Que serait-il devenu ? Ecrire une suite à la vie de Kafka, c'est le pari fou, et réussi, de ce livre ambitieux.

Sur les ossements des morts, Olga Tokarczuk (Noir sur Blanc) thumbnail image

Sur les ossements des morts, Olga Tokarczuk (Noir sur Blanc)

Des crimes mystérieux frappent de virils chasseurs au fin fond d'une vallée polonaise. Une sorte de sorcière des temps modernes a une théorie sensationnelle à propos des coupables. Un livre envoûtant et une critique sociale rondement menée sous des faux airs de thriller calme et provincial.

La fin de l’innocence, Megan Abbott (JC Lattès) thumbnail image

La fin de l’innocence, Megan Abbott (JC Lattès)

Passion, élans romantiques de princesse en quête d’émotions fortes et d’amour inconditionnel, sensualité, jalousie, tyrannie du corps en éveil, dépendance affective… Tout se mélange dans la tête de Lizzie, la narratrice de 13 ans dont la meilleure amie semble avoir été kidnappée par un pédophile.

← articles antérieurs

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab