Indexé crime

← Revenir à l'accueil

Tout, tout de suite, Morgan Sportès (Fayard) thumbnail image

Tout, tout de suite, Morgan Sportès (Fayard)

Notre radeau de la Méduse : Morgan Sportès incise des plaies purulentes de notre société en retraçant l'enchaînement apathique et inexorable des faits qui ont conduit à la torture et au meurtre. Ca s'est passé en bas de chez nous, c'était hier... Retour sur le "gang des barbares".

Rouge Connemara, Seamus Smyth (Fayard noir) thumbnail image

Rouge Connemara, Seamus Smyth (Fayard noir)

On retrouve avec plaisir et effroi mêlés l'originalité machiavélique des intrigues et les personnages délicieusement matois de Seamus Smyth sur fond de scandale mettant en cause les institutions catholiques irlandaises.

La maison où je suis mort autrefois, Keigo Higashino (Actes sud noirs) thumbnail image

La maison où je suis mort autrefois, Keigo Higashino (Actes sud noirs)

Plongée captivante dans la voie royale de l'inconscient d'une jeune japonaise qui vit un cauchemar éveillé pour découvrir qui elle est vraiment...

Les Nuits rouges de Nerwood, Gilles Bornais (Pascal Galodé éditeurs) thumbnail image

Les Nuits rouges de Nerwood, Gilles Bornais (Pascal Galodé éditeurs)

En provenance directe du dernier Festival des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo...

Une enquête philosophique, Philip Kerr (Editions du Masque) thumbnail image

Une enquête philosophique, Philip Kerr (Editions du Masque)

Meurtres en série, philosophie, misandrie, humour et art de tuer : tel est le programme alléchant de ce Philip Kerr écrit en 1992 et réédité aujourd'hui.

Coups de feu dans la nuit, l’intégrale des nouvelles de Dashiell Hammett (Omnibus) thumbnail image

Coups de feu dans la nuit, l’intégrale des nouvelles de Dashiell Hammett (Omnibus)

Vous aimez les vieux classiques noirs du cinéma américain ? Les détectives ténébreux et les blondes fatales ? Le crime organisé et le monde de la prohibition vous fascinent ? Ce recueil de nouvelles est donc fait pour vous !

L’enfant aux cailloux, Sophie Loubière (Fleuve noir) thumbnail image

L’enfant aux cailloux, Sophie Loubière (Fleuve noir)

Coup de coeur pour ce roman noir doucereusement mélancolique qui parle avec une grande délicatesse d'enfance, de vieillesse, de folie et de drame familial insoutenable.

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque) thumbnail image

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque)

La sulfureuse affaire Roscoe "Fatty" Arbuckle, célèbre comédien burlesque des années 20, suivie par le futur Dashiell Hammett, encore détective privé à l'agence Pinkerton. Grandeur et décadence d'Hollywood et de son usine à rêves.

Maria, Pierre Pelot (éditions Héloïse d’Ormesson) thumbnail image

Maria, Pierre Pelot (éditions Héloïse d’Ormesson)

Une lecture tendre et cruelle à la fois, un roman qui porte au coeur...

La splendeur des Charteris, Stéphanie des Horts (Albin Michel) thumbnail image

La splendeur des Charteris, Stéphanie des Horts (Albin Michel)

Les Charteris, héritiers arrogants de la splendeur victorienne, se lancent à corps perdu dans des préoccupations fantasques et une effervescence obscène. Carrément infréquentables, prodigieusement scandaleux, profondément décadents... et décapants !

Arrêtez-moi là ! Iain Levison (Liana Levi) thumbnail image

Arrêtez-moi là ! Iain Levison (Liana Levi)

Un innocent condamné à mort au Texas... Bon, ça va, pas de panique : ce n’est que de la fiction. Dormez en paix braves gens, tout est calme...

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil) thumbnail image

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil)

Londres, un soir brumeux de l’automne 1854. Le pavé sombre est luisant, l’humidité de l’atmosphère est en suspension dans le halo blafard des réverbères. Une silhouette discrète suit un homme tranquille dans une ruelle que pourrait très bien emprunter Jack l’Éventreur quelques décennies plus tard…

Charly 9, Jean Teulé (Julliard) thumbnail image

Charly 9, Jean Teulé (Julliard)

Portrait au vitriol d'un roi faible et impotent, pitoyable et puéril, oscillant entre violence et folie, incarnation malheureuse de la dégénérescence d'une dynastie maudite.

La panne, Friedrich Dürenmatt (Zoé éditions) thumbnail image

La panne, Friedrich Dürenmatt (Zoé éditions)

Petit bijou de concision littéraire d'une efficacité redoutable, entre conte de fées et cauchemar kafkaïen, justice divine et jugement humain, cette "odyssée de la conscience" d'un individu révèle également une vision mordante de la société.

← articles antérieurs
articles postérieurs →

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab