Indexé culpabilité

← Revenir à l'accueil

L’estivant, Kazimierz Orłoś (Noir sur Blanc) thumbnail image

L’estivant, Kazimierz Orłoś (Noir sur Blanc)

Pologne, terre d'engagements et de compromissions. Retour douloureux d'un vieillard sur son passé coupable.

Les Nuits rouges de Nerwood, Gilles Bornais (Pascal Galodé éditeurs) thumbnail image

Les Nuits rouges de Nerwood, Gilles Bornais (Pascal Galodé éditeurs)

En provenance directe du dernier Festival des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo...

Le langage secret des fleurs, Vanessa Diffenbaugh (Presses de la Cité) thumbnail image

Le langage secret des fleurs, Vanessa Diffenbaugh (Presses de la Cité)

Pourquoi pas... c'est l'été !

Sukkwan island, David Vann (Gallmeister) thumbnail image

Sukkwan island, David Vann (Gallmeister)

Il n'est jamais trop tard pour donner son avis sur un titre qui a marqué les esprits en 2010...

Coups de feu dans la nuit, l’intégrale des nouvelles de Dashiell Hammett (Omnibus) thumbnail image

Coups de feu dans la nuit, l’intégrale des nouvelles de Dashiell Hammett (Omnibus)

Vous aimez les vieux classiques noirs du cinéma américain ? Les détectives ténébreux et les blondes fatales ? Le crime organisé et le monde de la prohibition vous fascinent ? Ce recueil de nouvelles est donc fait pour vous !

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque) thumbnail image

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque)

La sulfureuse affaire Roscoe "Fatty" Arbuckle, célèbre comédien burlesque des années 20, suivie par le futur Dashiell Hammett, encore détective privé à l'agence Pinkerton. Grandeur et décadence d'Hollywood et de son usine à rêves.

Maria, Pierre Pelot (éditions Héloïse d’Ormesson) thumbnail image

Maria, Pierre Pelot (éditions Héloïse d’Ormesson)

Une lecture tendre et cruelle à la fois, un roman qui porte au coeur...

Arrêtez-moi là ! Iain Levison (Liana Levi) thumbnail image

Arrêtez-moi là ! Iain Levison (Liana Levi)

Un innocent condamné à mort au Texas... Bon, ça va, pas de panique : ce n’est que de la fiction. Dormez en paix braves gens, tout est calme...

Charly 9, Jean Teulé (Julliard) thumbnail image

Charly 9, Jean Teulé (Julliard)

Portrait au vitriol d'un roi faible et impotent, pitoyable et puéril, oscillant entre violence et folie, incarnation malheureuse de la dégénérescence d'une dynastie maudite.

La panne, Friedrich Dürenmatt (Zoé éditions) thumbnail image

La panne, Friedrich Dürenmatt (Zoé éditions)

Petit bijou de concision littéraire d'une efficacité redoutable, entre conte de fées et cauchemar kafkaïen, justice divine et jugement humain, cette "odyssée de la conscience" d'un individu révèle également une vision mordante de la société.

Tu verras, Nicolas Fargues (P.O.L) thumbnail image

Tu verras, Nicolas Fargues (P.O.L)

Et tu verras tous ceux qu’on croyait décédés Reprendre souffle et vie dans la chair de ma voix Jusqu’à la fin des mondes Ah, tu verras, tu verras

Garden of love, de Marcus Malte (Folio policier) thumbnail image

Garden of love, de Marcus Malte (Folio policier)

Roman de la folie, intrigue où se disputent à égale mesure paranoïa et schizophrénie. Dédoublement de personnalité, troubles de la mémoire et de la temporalité, délires hallucinatoires et manipulations de la réalité sont un terreau fertile pour brouiller les pistes et alimenter le suspense...

Forêts noires, de Romain Verger (Quidam éditions) thumbnail image

Forêts noires, de Romain Verger (Quidam éditions)

Entre rêve et réalité, oscillant entre merveilleux et monstrueux dans les ténébreux arcanes de nos souvenirs, ce conte fantastique reprend les grandes angoisses et les émois de nos jeunes années, explore le sentiment de perte et la crainte de l’inconnu, l’appréhension ressentie d’un être en pleine métamorphose.

Lacrimosa, de Régis Jauffret (éditions Gallimard) thumbnail image

Lacrimosa, de Régis Jauffret (éditions Gallimard)

Joute verbale d'outre-tombe serrée et incisive entre un écrivain d'âge mûr bien vivant et une jeune femme passionnée dont les mots sont d’autant plus cinglants qu'elle s’est violemment donnée la mort. En filigrane : une réflexion sur la création littéraire, la vanité de l'homme…

← articles antérieurs
articles postérieurs →

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab