Indexé famille

← Revenir à l'accueil

Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena (trad. Bernard Kreiss, éd. Anne Carrière) thumbnail image

Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena (trad. Bernard Kreiss, éd. Anne Carrière)

Comme dans le mythe égyptien, une jeune femme nommée Isis recherche et collecte des fragments de vérité épars, des éclats de vie morcelée. De vagues réminiscences fantasmagoriques en chroniques intimes avérées, l’ombre diffuse d’un passé filandreux laisse peu à peu place à une histoire familiale reconstituée.

Petite sœur, mon amour, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey) thumbnail image

Petite sœur, mon amour, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey)

Un roman magistral de noirceur et de cynisme dans lequel la sorcière Oates joue avec les angoisses primales de ses lecteurs...toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels n’est pas fortuite, ni anodine, mais totalement fictive et proprement glaçante…

Frères de sang, de Richard Price (trad. Jacques Martinache, éd. des Presses de la Cité) thumbnail image

Frères de sang, de Richard Price (trad. Jacques Martinache, éd. des Presses de la Cité)

Un regard sombre sur le déterminisme social et la liberté individuelle…

L’indésirable, de Sarah Waters (trad. Alain Defossé, éd. Denoël & d’ailleurs) thumbnail image

L’indésirable, de Sarah Waters (trad. Alain Defossé, éd. Denoël & d’ailleurs)

Lorsque l’âme mélancolique d’Emily Brontë rencontre le fantastique d’Edgar Poe, cela donne un roman gothique au romantisme haletant…

Des gifles au vinaigre, de Tony Cartano (éd. Albin Michel) thumbnail image

Des gifles au vinaigre, de Tony Cartano (éd. Albin Michel)

Tony Cartano nous invite à le suivre sur les traces de son père, depuis la guerre d’Espagne jusqu’à sa mort, en France. De chapitre en chapitre, mêlant les époques et les souvenirs, il tire les fils de son histoire familiale selon un code bien particulier qui peut paraître déroutant.

Que font les rennes après Noël, d’Olivia Rosenthal (éd. Verticales) thumbnail image

Que font les rennes après Noël, d’Olivia Rosenthal (éd. Verticales)

Qu’est-ce qui distingue l’homme de l’animal ? Ou plutôt, qu’est-ce qui les rapproche ? Réfléchir sur les rapports entre l’homme et l’animal, c’est réfléchir sur l’homme. En l’occurrence ici, plus particulièrement la femme.

Féroces, de Robert Goolrick (trad. Marie de Prémonville, éd. Anne Carrière) thumbnail image

Féroces, de Robert Goolrick (trad. Marie de Prémonville, éd. Anne Carrière)

Un livre coup de coeur et un sacré coup de poing. «Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.»

Purge, de Sofi Oksanen (trad. Sébastien Cagnoli, éd. Stock / La Cosmopolite) thumbnail image

Purge, de Sofi Oksanen (trad. Sébastien Cagnoli, éd. Stock / La Cosmopolite)

Deux générations de femmes dans un pays au passé politique mouvementé : l'Estonie. Le vacarme assourdissant de la violence historique va se mêler aux existences personnelles tragiques. Des personnages intenses, vibrants, extraordinairement convaincants. Une jeune auteure audacieuse et talentueuse : résolument à lire et à suivre…

Les vies extraordinaires d’Eugène, d’Isabelle Monnin (éd. JC Lattès) thumbnail image

Les vies extraordinaires d’Eugène, d’Isabelle Monnin (éd. JC Lattès)

Ou la vie rêvée d’un ange… Eugène, grand prématuré, décède six jours après sa naissance d’un choc infectieux. Comment vider le trop-plein d’imagination débordante d’un père et d’une mère sur leur enfant à venir ? Comment renoncer à cette parentalité fantasmée, cet infini possible avorté ?

La malédiction des colombes, de Louise Erdrich (trad. Isabelle Reinharez, éd. Albin Michel) thumbnail image

La malédiction des colombes, de Louise Erdrich (trad. Isabelle Reinharez, éd. Albin Michel)

Au son d’un violon presque magique, des destins individuels et familiaux vont s’entrechoquer, créer un labyrinthe de tensions dramatiques et de secrets bien gardés, un enchevêtrement de fils de vie comme animés par les Moires implacables et facétieuses.

Infrarouge, de Nancy Huston (éd. Actes sud) thumbnail image

Infrarouge, de Nancy Huston (éd. Actes sud)

Un voyage en Italie qui s’avère être un voyage au bout de soi, une réflexion sur les rapports hommes-femmes, la figure du père et de la mère, la filiation, la quête et le besoin d’amour. Un voyage bouleversant.

Melnitz, de Charles Lewinsky (trad. de Léa Marcou, éd. Grasset) thumbnail image

Melnitz, de Charles Lewinsky (trad. de Léa Marcou, éd. Grasset)

Emmené par une belle écriture sage mais inspirée, le lecteur parcourt sur cinq générations le quotidien des Schmatters-Meijers, qui ont tenté de se frayer une place dans la société helvète en composant avec leurs particularités dues à la fois à la culture yiddish et à la tradition religieuse.

Par un matin d’automne, de Robert Goddard (trad. Marie-José Astre-Démoulin, éd. Sonatine) thumbnail image

Par un matin d’automne, de Robert Goddard (trad. Marie-José Astre-Démoulin, éd. Sonatine)

Eté 1916 : meurtre et disparition au sein de l'aristocratie anglaise. Les années passent mais les secrets de famille refont surface un jour...

Bellefleur, de Joyce Carol Oates (trad. Anne Rabinovitch, éd. Stock) thumbnail image

Bellefleur, de Joyce Carol Oates (trad. Anne Rabinovitch, éd. Stock)

Restez concentrés, reportez-vous souvent à l'arbre généalogique indispensable, soufflez de temps en temps (les lectures en apnée ne sont pas recommandées) et laissez-vous emporter par la plume romanesque d'une magicienne des mots.

← articles antérieurs
articles postérieurs →

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab