Indexé jalousie

← Revenir à l'accueil

La fin de l’innocence, Megan Abbott (JC Lattès) thumbnail image

La fin de l’innocence, Megan Abbott (JC Lattès)

Passion, élans romantiques de princesse en quête d’émotions fortes et d’amour inconditionnel, sensualité, jalousie, tyrannie du corps en éveil, dépendance affective… Tout se mélange dans la tête de Lizzie, la narratrice de 13 ans dont la meilleure amie semble avoir été kidnappée par un pédophile.

Des cailloux dans le ventre, Jon Bauer (Stock La Cosmopolite) thumbnail image

Des cailloux dans le ventre, Jon Bauer (Stock La Cosmopolite)

Esprits sensibles s'abstenir ! Enfin, non, s'endurcir... ce serait vraiment dommage de passer à côté de cette puissante et magistrale évocation des blessures de l'enfance causées par un amour maternel inaccessible...

Le chat dans le cercueil, KOIKE Mariko (Piquier poche) thumbnail image

Le chat dans le cercueil, KOIKE Mariko (Piquier poche)

Une nouvelle histoire nippone de... chat. Mais le récit mettant en scène l'existence dans toute sa banalité ne porte pas cette fois-ci vers d'éclatantes lumières mais plutôt de sombres abysses...

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto) thumbnail image

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto)

Plongée dans les prémices du IIIème Reich et les coulisses de la vie intime d'Hitler à travers la sulfureuse relation qu'il entretenait avec sa nièce. Glaçante prélogie de l'insondable folie meurtrière à venir...

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque) thumbnail image

Le jardin du diable, Ace Atkins (éditions du Masque)

La sulfureuse affaire Roscoe "Fatty" Arbuckle, célèbre comédien burlesque des années 20, suivie par le futur Dashiell Hammett, encore détective privé à l'agence Pinkerton. Grandeur et décadence d'Hollywood et de son usine à rêves.

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil) thumbnail image

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil)

Londres, un soir brumeux de l’automne 1854. Le pavé sombre est luisant, l’humidité de l’atmosphère est en suspension dans le halo blafard des réverbères. Une silhouette discrète suit un homme tranquille dans une ruelle que pourrait très bien emprunter Jack l’Éventreur quelques décennies plus tard…

Petite sœur, mon amour, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey) thumbnail image

Petite sœur, mon amour, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey)

Un roman magistral de noirceur et de cynisme dans lequel la sorcière Oates joue avec les angoisses primales de ses lecteurs...toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels n’est pas fortuite, ni anodine, mais totalement fictive et proprement glaçante…

L’échiquier de la reine, de Yann Kerlau (éd. Plon) thumbnail image

L’échiquier de la reine, de Yann Kerlau (éd. Plon)

Personnage romanesque et passionné, Christine de Suède joue le rôle-titre dans un nouveau roman historique retraçant sa vie tumultueuse et frondeuse à travers l'Europe du XVIIème siècle.

Purge, de Sofi Oksanen (trad. Sébastien Cagnoli, éd. Stock / La Cosmopolite) thumbnail image

Purge, de Sofi Oksanen (trad. Sébastien Cagnoli, éd. Stock / La Cosmopolite)

Deux générations de femmes dans un pays au passé politique mouvementé : l'Estonie. Le vacarme assourdissant de la violence historique va se mêler aux existences personnelles tragiques. Des personnages intenses, vibrants, extraordinairement convaincants. Une jeune auteure audacieuse et talentueuse : résolument à lire et à suivre…

Un village sans histoires, de Charles Lewinsky (trad. Léa Marcou, éd. Grasset) thumbnail image

Un village sans histoires, de Charles Lewinsky (trad. Léa Marcou, éd. Grasset)

Lors d'un récent cercle de lecture auquel je participais fut avantageusement présenté "Melnitz", de Charles Lewinsky, saga d'une famille juive en Suisse. Quelques jours plus tard en librairie, je ...

Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey ) thumbnail image

Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates (trad. Claude Seban, éd. Philippe Rey )

Pennsylvanie, 1974 : traumatisme de la guerre du Viet-Nam, scandale du Watergate, luttes pour les droits civiques. C’est dans cette Amérique bousculée et en pleine mutation que deux jeunes filles de 18 ans partagent la même chambre au Schuyler College.

Un soupçon légitime, de Stefan Zweig (trad. Baptiste Touverey, éd. Grasset – bilingue-) thumbnail image

Un soupçon légitime, de Stefan Zweig (trad. Baptiste Touverey, éd. Grasset – bilingue-)

Où l'on retrouve avec plaisir le style littéraire si fluide et délicat de Zweig, ses descriptions sensibles et fines des êtres et des situations, son talent d’écrivain qui allie la concision des mots et la force narrative.

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab