Indexé Phébus

← Revenir à l'accueil

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus) thumbnail image

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus)

Quand les mille et nuits de l'Orient rencontrent le Péché originel de l'Occident...

Les quatre diables, Herman Bang (Phébus / Libretto) thumbnail image

Les quatre diables, Herman Bang (Phébus / Libretto)

C'est beau, c'est calme, c'est serein... Mais le charme va être fatalement rompu. Si vous aimez Zweig, il y a des chances que vous appréciez également cette nouvelle danoise de la fin du XIXème siècle, tout en délicatesse et finesse psychologique...

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto) thumbnail image

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto)

Plongée dans les prémices du IIIème Reich et les coulisses de la vie intime d'Hitler à travers la sulfureuse relation qu'il entretenait avec sa nièce. Glaçante prélogie de l'insondable folie meurtrière à venir...

Muse, Joseph O’Connor (Phébus) thumbnail image

Muse, Joseph O’Connor (Phébus)

Les derniers moments d'une comédienne déchue...

Klaus Mann : retour sur un coup de coeur thumbnail image

Klaus Mann : retour sur un coup de coeur

Si je ne croyais pas en l’esprit et le royaume qu’il bâtira – car c’est une nécessité -, je ne serais pas digne de me nommer son serviteur ; pas digne de prendre la parole si je doutais de sa force magique ; pas digne d’être là devant vous.

Aujourd’hui et demain, l’esprit européen 1925-1949, de Klaus Mann (Phébus éditions) thumbnail image

Aujourd’hui et demain, l’esprit européen 1925-1949, de Klaus Mann (Phébus éditions)

Recueil de textes qui reflète l'humanisme et l'éclectisme de Klaus Mann qui se livre ici à des réflexions sur l'Europe et nous fait part de son admiration pour la littérature française de son époque.

Point de rencontre à l’infini, de Klaus Mann (trad. Corinna Gepner, éd. Phébus) thumbnail image

Point de rencontre à l’infini, de Klaus Mann (trad. Corinna Gepner, éd. Phébus)

Klaus Mann décrit dans ce roman l'opposition d’une jeunesse emportée par le tourbillon festif et frivole qui règne dans le Berlin des années folles et la menace noire qui plane sur cette « génération perdue » dont il pressent qu’elle sera sacrifiée sur l’autel du nazisme.

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab