Indexé rentrée littéraire 2012

← Revenir à l'accueil

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus) thumbnail image

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus)

Quand les mille et nuits de l'Orient rencontrent le Péché originel de l'Occident...

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel) thumbnail image

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)

Un très grand coup de coeur !

Sur les ossements des morts, Olga Tokarczuk (Noir sur Blanc) thumbnail image

Sur les ossements des morts, Olga Tokarczuk (Noir sur Blanc)

Des crimes mystérieux frappent de virils chasseurs au fin fond d'une vallée polonaise. Une sorte de sorcière des temps modernes a une théorie sensationnelle à propos des coupables. Un livre envoûtant et une critique sociale rondement menée sous des faux airs de thriller calme et provincial.

Les désorientés, Amin Maalouf (Grasset) thumbnail image

Les désorientés, Amin Maalouf (Grasset)

Un livre doux et sucré aux saveurs du Liban, mélancolique et plein de mansuétude, nourrit de réflexions sur le rapport entre l’Orient et l’Occident, l’amitié, l’attachement à un pays, l’exil, la tolérance...

Le monde à l’endroit, Ron Rash (Seuil) thumbnail image

Le monde à l’endroit, Ron Rash (Seuil)

... tu seras un homme, mon fils...

Un repas en hiver, Hubert Mingarelli (Stock) thumbnail image

Un repas en hiver, Hubert Mingarelli (Stock)

Acceptez sans hésiter l'invitation de ce repas en hiver... Laissez-vous gagner par l'emprise subtile, puissante et lancinante du récit. Un livre court, percutant, qui fend sans conteste la mer gelée...

La nuit tombée, Antoine Choplin (La Fosse aux ours) thumbnail image

La nuit tombée, Antoine Choplin (La Fosse aux ours)

La nuit est tombée sur le coeur des hommes... Un homme, seul, enfourchant une machine pétaradante et cahotante, roule vers le coeur d'une zone d'exclusion à la recherche d'une... porte. Désolation lunaire après catastrophe industrielle mais réconfort à la chaleur humaine, même irradiée...

Plan de table, Maggie Shipstead (Belfond) thumbnail image

Plan de table, Maggie Shipstead (Belfond)

Les joies des heures fébriles précédant la cérémonie d'un mariage. Entre remue-ménage familial et critique sociale, farce vaudevillesque et dépression existentielle, un récit léger mais grinçant, enlevé et divertissant.

Moi et toi, Niccolò Ammaniti (Robert Laffont) thumbnail image

Moi et toi, Niccolò Ammaniti (Robert Laffont)

Un roman court sur les failles et la détresse psychologiques de l'adolescence, les difficiles relations de famille, l'insurmontable adaptation au choc du réel pour des âmes sensibles ou trop lucides.

Les affreux, Chloé Schmitt (Albin Michel) thumbnail image

Les affreux, Chloé Schmitt (Albin Michel)

Ne sont pas forcément les affreux ceux que l'on croit...

Cool water, Diane Warren (Presses de la Cité) thumbnail image

Cool water, Diane Warren (Presses de la Cité)

He’s a devil not a man And he spreads the burning sand with water, Cool water (Bob Nolan / 1936)

Chapardeuse, Rebecca Makkai (Gallimard) thumbnail image

Chapardeuse, Rebecca Makkai (Gallimard)

Un beau premier roman tendre et drôle qui met en scène le road trip échevelé de deux êtres singuliers à la recherche de leur propre identité et de leur liberté dans un pays traditionnellement promis aux plus audacieux.

A travers les champs bleus, Claire Keegan (Sabine Wespieser) thumbnail image

A travers les champs bleus, Claire Keegan (Sabine Wespieser)

"Déjà, elle avait inscrit l’histoire dans l’espace et le temps, l’avait empreinte d’une atmosphère, et d’un désir intense. Il y avait la terre et le feu et l’eau sur ces pages ; il y avait un homme et une femme, et la solitude humaine..."

En attendant que les beaux jours reviennent, Cécile Harel (Les Escales) thumbnail image

En attendant que les beaux jours reviennent, Cécile Harel (Les Escales)

La vie de famille n'est pas un long fleuve tranquille...

← articles antérieurs

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab