Indexé roman historique

← Revenir à l'accueil

Retour à Whitechapel, Michel Moatti (HC éditions) thumbnail image

Retour à Whitechapel, Michel Moatti (HC éditions)

Retour sur les traces de Jack l'Eventreur... Michel Moatti nous présente son enquête personnelle à propos de l'identité du tueur sous une forme romancée qui fait revivre les quartiers les plus pouilleux du Londres victorien.

Vert-de-gris, Philip Kerr (Le Masque) thumbnail image

Vert-de-gris, Philip Kerr (Le Masque)

7ème volet de la vie de Bernie Gunther, flic sous la République de Weimar et anguille sous le Troisième Reich. Kerr lève le voile sur l'implication dans les SS de notre anti-héros. Un opus noir, très noir et un Bernie misanthrope et désabusé...

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel) thumbnail image

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)

Un très grand coup de coeur !

Le peintre et la jeune fille, Margriet De Moor (Libella-Maren Sell) thumbnail image

Le peintre et la jeune fille, Margriet De Moor (Libella-Maren Sell)

La rencontre contemplative et mélancolique de Rembrandt et d'Elsje Christiaens, jeune fille coupable de meurtre et immortalisée sur le gibet par le maître. Un voyage pittoresque et mélancolique dans l’art et les pays bas, une évocation contemplative de l'existence.

Deux dans Berlin, Richard Birkefeld et Göran Hachmeister (Le Masque) thumbnail image

Deux dans Berlin, Richard Birkefeld et Göran Hachmeister (Le Masque)

Les deux auteurs sont historiens de métier et ils ont indubitablement mis à profit leurs connaissances pour donner du corps à leur histoire de vengeance et de chasse à l'homme dans le Berlin du printemps 1944.

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto) thumbnail image

La nièce d’Hitler, Ron Hansen (Libretto)

Plongée dans les prémices du IIIème Reich et les coulisses de la vie intime d'Hitler à travers la sulfureuse relation qu'il entretenait avec sa nièce. Glaçante prélogie de l'insondable folie meurtrière à venir...

Le soleil sous la soie, Eric Marchal (Anne Carrière éditions) thumbnail image

Le soleil sous la soie, Eric Marchal (Anne Carrière éditions)

L'ombre du "Malade imaginaire" plane sur ce roman historique qui nous emmène du Duché de Lorraine aux rives du Danube sur les traces d'un chirurgien de la fin du XVIIème siècle.

Budapest la noire, Vilmós Kondor (Rivages/thriller) thumbnail image

Budapest la noire, Vilmós Kondor (Rivages/thriller)

Après Berlin la brune, Budapest la noire... Une plongée au coeur de l'Europe qui bascule.

Cadix ou la diagonale du fou, Arturo Pérez-Reverte (Seuil) thumbnail image

Cadix ou la diagonale du fou, Arturo Pérez-Reverte (Seuil)

Batailles navales, assauts militaires terrestres, ville en résistance, amours impossibles... Cadix ou la diagonale du fou est à la campagne d'Espagne napoléonienne ce que la San Felice de Dumas est à la campagne d'Italie, intrigue policière en sus.

Le Turquetto, Metin Arditi (Actes sud) thumbnail image

Le Turquetto, Metin Arditi (Actes sud)

Consonances exotiques et promesses de merveilles, richesses artistiques et spirituelles, creuset cosmopolite et empires menaçants : l'Orient inspire les écrivains et fait rêver les lecteurs. Le Turquetto vous transportera-t-il à son tour ?

Father, Vito Bruschini (Buchet Chastel) thumbnail image

Father, Vito Bruschini (Buchet Chastel)

La Cosa Nostra du début du siècle entre vérité historique et souffle romanesque...

Le livre des pères, Miklós Vámos (Denoël) thumbnail image

Le livre des pères, Miklós Vámos (Denoël)

Au gré d'un séjour à Budapest, un livre compagnon d'un voyage dans le temps...

Les enfants du dragon, Pearl Buck (Omnibus) thumbnail image

Les enfants du dragon, Pearl Buck (Omnibus)

Pearl Buck n'a décidément pas son pareil pour nous ouvrir les portes de la Chine du début du XXème siècle. Une lecture douce, délicate, sensible qui nous permet d'aborder des facettes d'un peuple et l'histoire d'un pays lointain.

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil) thumbnail image

La nuit de l’infamie : une confession, Michael Cox (Seuil)

Londres, un soir brumeux de l’automne 1854. Le pavé sombre est luisant, l’humidité de l’atmosphère est en suspension dans le halo blafard des réverbères. Une silhouette discrète suit un homme tranquille dans une ruelle que pourrait très bien emprunter Jack l’Éventreur quelques décennies plus tard…

← articles antérieurs

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab