Indexé univers fantastique

← Revenir à l'accueil

Fissions, Romain Verger (Le Vampire Actif) thumbnail image

Fissions, Romain Verger (Le Vampire Actif)

Le ciel s'obscurcit, l'orage gronde, la foudre menace... L'homme et ses frayeurs, l'âme et ses terreurs, le cauchemar de la bouche... Bienvenue dans l'univers onirique, poétique, éthéré et fuligineux de Romain Verger.

La singulière tristesse du gâteau au citron, Aimee Bender (L’Olivier) thumbnail image

La singulière tristesse du gâteau au citron, Aimee Bender (L’Olivier)

Comment, à la sortie de l'âge tendre, on arrive à composer avec qui l'on est et ce que l'on est... Très jolie variation sur le thème de la quête d'identité.

Il ne restera aucune trace de ton passage, Thierry Vouillamoz (Atramenta) thumbnail image

Il ne restera aucune trace de ton passage, Thierry Vouillamoz (Atramenta)

Un premier roman publié à compte d'auteur. Soyons curieux ! Entretien avec l'auteur et découverte de son jeune héros passionné à travers le questionnaire de Proust...

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus) thumbnail image

Maleficium, Martine Desjardins (Phébus)

Quand les mille et nuits de l'Orient rencontrent le Péché originel de l'Occident...

Pour seul cortège, Laurent Gaudé (Actes sud) thumbnail image

Pour seul cortège, Laurent Gaudé (Actes sud)

Très beau voyage dans le Proche-Orient ancien avec Alexandre le Grand et ses derniers compagnons pour guide, au coeur des mythes les plus cruels et des poèmes les plus épiques.

Les revenants, Laura Kasischke (Christian Bourgois) thumbnail image

Les revenants, Laura Kasischke (Christian Bourgois)

Noir, noir, noir comme un caveau funéraire et grinçant comme une porte de manoir hanté. Entre amour et haine, amitié et vengeance, mensonge et vérité, peur de vivre et fascination morbide, « Les revenants » brosse brillamment le tableau d'une société mortifère et violente pervertissant la fine fleur de sa jeunesse.

Scintillation, John Burnside (Métailié) thumbnail image

Scintillation, John Burnside (Métailié)

Visions cauchemardesques et fantastiques d'une ville close et maléfique où l'homme est dénaturé, l'enfance condamnée. D'une poésie troublante, d'un style déconcertant, d'une beauté métallique glaçante, les lueurs de "Scintillation" papillonne encore longtemps une fois la dernière page tournée.

Du domaine des Murmures, Carole Martinez (Gallimard) thumbnail image

Du domaine des Murmures, Carole Martinez (Gallimard)

Contemporaine d'Yseult la blonde, Esclarmonde est une jouvencelle sacrifiée dans un monde rugueux où l'amour n'a rien de courtois. Entre soumission et rébellion, prodiges et miracles, un conte médiéval enchanteur et effrayant dont le plus beau joyau est la femme.

1Q84, livre 1 avril-juin et livre 2 juillet-septembre, Haruki Murakami, (Belfond) thumbnail image

1Q84, livre 1 avril-juin et livre 2 juillet-septembre, Haruki Murakami, (Belfond)

Attendez-vous à entrer dans un monde distordu et fabuleux porté par une narration hypnotique et diluée... Serez-vous à votre tour captivé ?

Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (Galaade) thumbnail image

Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (Galaade)

Evocation fabuleuse de la vulnérabilité de l'adolescence, du deuil et des fêlures existentielles. Inspiré d'une légende des Caraïbes, ce récit onirique et poétique est un grand coup de coeur...

Stoneheart, tome 1, Charlie Fletcher (Hachette Jeunesse) thumbnail image

Stoneheart, tome 1, Charlie Fletcher (Hachette Jeunesse)

Deuxième contribution d'Etoile Filante au blog !

Araminta Spookie : ma maison hantée, Angie Sage (éditions Nathan) thumbnail image

Araminta Spookie : ma maison hantée, Angie Sage (éditions Nathan)

Première contribution au blog d'un jeune lecteur de 10 ans qui rédige ses propres articles sous le nom d'Etoile Filante. Aujourd'hui, il vous présente le premier volume Araminta Spookie, de Andie Sage (Nathan)

Le sang des pierres, Johan Theorin (Albin Michel) thumbnail image

Le sang des pierres, Johan Theorin (Albin Michel)

Une terre isolée entre ciel et mer, suspendue entre vent léger et profondeur minérale, hésitant entre hostilité et bienveillance. Un roman d’ambiance aux intrigues noires, aux lourds secrets et à la pudeur boréale. Une histoire à plusieurs voix marquée par le folklore merveilleux si souvent présent dans la littérature nordique.

Chair sauvage, de Yehoshua Kenaz (trad. Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud) thumbnail image

Chair sauvage, de Yehoshua Kenaz (trad. Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud)

Laissez-vous surprendre et déranger mais n’espérez pas obtenir toutes les clés de ce cabinet de curiosités où l'étrange inquiétant le dispute au grotesque glaçant.

← articles antérieurs

La Ruelle bleue © Nathalie Goldgrab